Furgoneta

 19 juillet 2019

Article principalement destiné à ceux qui réfléchissent à leur projet (et aux autres s’ils en ont envie).

CHOIX DU VÉHICULE

Le véhicule, c’est le principal ! Alors voici les choix que nous avons fait (… et dont nous pourrons vous dire plus tard ce que nous en pensons vraiment).

Pour le choix du véhicule, nos critères étaient :

  • pouvoir dormir dedans pour ne pas monter la tente tous les soirs ;
  • pouvoir tenir debout dedans parce qu’on ne va pas passer le voyage tout courbé ;
  • passage ouvert entre l’avant et l’arrière ;
  • un véhicule qui passe partout donc haut et avec des bons pneus. On ne fera pas du franchissement mais on a un 4×4 qui nous permet de passer de sortir des routes sans se poser de questions sur la garde au sol. Donc pas de véhicule bas du c.. ni trop difficile à manœuvrer ;
  • pour des raisons de budget, un véhicule d’occasion. Cela nous permet aussi d’éviter le raffinement technologique des véhicules neufs et donc des réparations compliquées de trucs inutiles dans des coins reculés.

Bref, après une lecture approfondie de multiples blogs et des annonces du bon coin, nous avons acheté en 2014 un Iveco 4×4 de 1988.

Furgoneta et Loup
Furgoneta et Loup

L’AMÉNAGEMENT INTÉRIEUR

On a acheté l’Iveco avec un aménagement très sommaire à l’arrière que nous avons entièrement fait refaire selon un aménagement de notre invention. Un grand merci à tous ceux qui mettent leurs réalisations sur leurs blog : nous nous en sommes inspirés !

Voici comment nous l’avons aménagé :

  • isolation indispensable et placo en bois pour ne pas vivre dans du PVC ;
  • une banquette arrière 2 places homologuée qui peut se replier ;
  • un meuble à l’avant avec une réserve d’eau de 80 litres, un évier et une pompe à pied. La réserve d’eau est accessible grâce à un robinet sur lequel on peut brancher un tuyau ;
  • une glacière électrique ;
  • une batterie auxiliaire ;
  • des prises allume-cigare partout ;
  • de la lumière au plafond ;
  • un panneau solaire ;
  • une banquette en haut à l’arrière ;
  • une table amovible ;
  • tout le reste de l’espace ce sont des rangements (et ça en fait pas mal).
Avant Furgoneta
Arriere Furgoneta

Donc :

  • pas de gaz (j’ai trop peur que ça explose) et nous avons deux réchauds à alcool (du matériel de bateau) ;
  • pas de WC ni de douche parce que quand on vit dans un si petit espace, je ne crois pas qu’on a envie de vivre avec son WC ;
  • pas de chauffage (on a testé avec succès la nuit par -3°C).

Côté Furgoneta

C’est un aménagement très rustique.

Cela fait quatre étés que nous passons nos vacances avec le camion et à l’usage nous avons rajouté des filets de rangement et mis des rideaux opaques pour ne pas être réveillés par la lumière.

Pour l’aménagement intérieur, nous avions fait les plans et ensuite nous avons confié l’aménagement à Clément Carreras et nous en profitons pour lui faire de la publicité. Vous le retrouverez à côté de Clermont-Ferrand, et voici son site internet : https://www.conceptcaravaning63.com/

Ce qu’il y a de bien avec Clément, c’est qu’il accepte de discuter de l’aménagement et de faire de nouveaux projets (contrairement à un autre aménageur qui voulait uniquement reproduire son plan-type). Nous avons aussi bénéficié de ses conseils pour améliorer notre projet.

La réalisations est impeccable et après plusieurs années de vacances, rien n’a bougé.

Lorsque l’aménagement a été fini, nous avons eu la carte grise 5 places VASP Caravane.

LA MÉCANIQUE

Moteur Furgoneta

Ensuite, nous avons rencontré un garagiste mais lui ne veut pas de publicité, alors on ne dira pas son nom. Toujours est-il qu’il nous a dit que nous ne pouvions pas partir avec notre moteur qui fuyait et qui faisait un bruit bizarre.

Nous avons envisagé des réparations et puis quand l’avant du camion a été démonté, nous avons conclu que nous étions obligés de changer de moteur (en plus du ventilateur cassé et du radiateur endommagé).

Donc, point de vue mécanique, voici les prouesses réalisées par notre garagiste et inventeur de machines et systèmes en tout genre, mécanicien talentueux et passionné :

  • moteur neuf ou plus précisément « échange standard », avec refonte de pièces introuvables ;
  • marchepieds refaits car nous nous sommes aperçus que nos marchepieds étaient complètement pourris et prêts à lâcher ;
  • reprise du bas de caisse rouillé ;
  • système spécial à l’arrière pour la roue de secours et les jerrycans ;
  • et des jantes gris métallisées parce que le look, ça compte aussi !
Furgoneta à Anvers
Furgoneta à Anvers

Remerciements

Il nous a fallu des années, étés après étés, pour que tout ceci prenne forme : l’achat du camion, l’aménagement, les réparations. Tout était un peu compliqué à gérer depuis Paris sachant que le camion habite à côté de Clermont-Ferrand. Je ne pense pas que nous y serions arrivés sans avoir rencontrés Clément et notre garagiste, ni sans les parents de Christophe qui nous ont sans cesse accueillis et véhiculés dans le coin, de la gare à chez eux, jusqu’au garage et retour…

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *