Les préparatifs d’avant départ

 19 juillet 2019

Article surtout utile à ceux qui préparent un voyage !


Nous avons pas mal anticipé parce que nous sommes déjà partis un an en voyage, il y a dix ans – mais sans enfants ni véhicule. Depuis, nous savons que nous voulons repartir. Désormais, nous avons deux garçons, Loup et Charlie qui ont cinq ans et sept ans. Comme ils sont encore petits, nous pensons que ce sera plus pratique de voyager avec un véhicule.

Nous avons notre camionnette aménagée depuis quatre ans et nous l’avons déjà bien testée: toutes nos vacances d’été, ce sont des semaines de campings et de bivouacs dans la Lozère, les Cévennes, le Larzac, la Corse, le Gard, l’Ardèche, les Alpes de Haute Provence… bref le grand Centre France et c’est magnifique (et peu fréquenté…).

Les enfants apprécient le camion et à chaque fois qu’on repart, c’est l’excitation la plus totale. Ils ont aussi profité des campings où il y a toujours d’autres enfants, et enfin des bivouacs et des grands espaces de nature, ce que Charlie préfère.

Nous sommes donc entraînés à vivre dans le camion (en tout cas en France pendant trois semaines…) et Christophe conduit avec facilité (moi, moins).

En famille devant le camion
En famille devant le camion

Pour tout ce qui concerne le camion, il y a un article dédié.

Pour tout ce qui concerne le trajet, nous avons également créer un article à part.

Pour le reste, sur la dernière ligne droite, autant vous dire qu’il ne s’agit pas de chômer sur les derniers mois :

  • L’école à la maison : Evidemment, on part avec les enfants (souvent, les gens demandent, comme ça « Vous partez avec les enfants? »… ???!!??!). Nous leur feront l’école en voyage c’est-à-dire le CP de Charlie et le CE2 de Loup. La directrice nous indique les manuels de lecture-écriture-calcul utilisés dans leur école et nous utiliserons donc les mêmes supports (livres et cahiers d’exercice). Au retour, ils reviendront dans la même école et si tout se passe bien, ils auront fait le même programme. L’inquiétude ne porte pas sur notre capacité à faire les additions niveau primaire mais plutôt sur le niveau de concentration que nous réussiront à obtenir de nos enfants. Nous pensons leur faire les cours de Français-Mathématiques. J’aimerai bien que nous fassions du dessin et on emmène des livres.
  • L’espagnol : J’aimerais bien que les enfants rencontrent d’autres enfants pendant le voyage. En France, ils se font toujours des copains dans les campings et ce serait bien que ça soit la même chose en Amérique Latine. Du coup, la baby-sitter qui fait les sorties d’école des enfants est hispanophone depuis deux ans (il y a eu une vénézuelienne, une espagnole, puis un bolivien). Les enfants sont donc un peu acclimatés à l’espagnol… de là à ce qu’ils le parlent, il y a encore un bon pas à franchir. Nous verrons bien. Pour ce qui nous concerne, Christophe se débrouille et moi ça va. Pouvoir parler avec les gens fait parti des arguments qui nous ont conduit à choisir l’Amérique Latine comme destination.
  • L’appartement : il sera loué meublé donc déménagement partiel chez Cyril et Arte qui ont de la place (merci!!!). C’est l’occasion de tout trier, de tout vider, de vendre-donner-jeter toutes les affaires de bébé. C’est la fin de la petite enfance, la fin de la maternelle et quand on reviendra les garçons auront encore grandi, on commence une autre vie !
  • Le travail : En tant que fonctionnaire, j’ai demandé une disponibilité pour élever un enfant de moins de huit ans : je quitte donc mon poste définitivement. C’est donc aussi la fin de six années de travail dans mon actuel service et j’entamerai autre chose en revenant (et je ne sais pas quoi : je postulerai sur les postes vacants comme n’importe quel fonctionnaire qui demande une mutation). Là encore, c’est la fin d’un morceau de vie parce que j’ai vécu six années très passionnantes (mais j’en ressors usée, aussi). Christophe, fonctionnaire aussi, part en congés formation donc il va suivre une formation à distance, via internet, en informatique. Il est très motivé et au retour, il retrouvera son poste.
  • La mécanique : Nous sommes ignorants mais nous avons pris la peine de passer un peu de temps avec notre garagiste qui nous a enseigné le moyen de changer une roue et de faire les vidanges. C’est assez modeste… On part avec une roue de secours et des filtres en tout genre.
  • La santé : Nous avons pris rendez-vous à l’institut Pasteur en famille. Bonne nouvelle : le vaccin contre la fièvre jaune et contre la rage sont désormais valables à vie donc pas de rappel pour les parents. Pour les enfants,en plus du carnet de vaccination à jour, deux vaccins supplémentaires chacun : fièvre jaune et hépatite (je ne sais plus laquelle). Le vaccin est une liberté pour les voyageurs ! La médecin nous a aussi fait une ordonnance de médicaments utiles que nous connaissons et que nous saurons utiliser. Par contre, nous n’avons pas fait le vaccin anti-rabique pour les enfants (trois injections, trop cher, trop compliqué) et nous ne prendrons pas d’anti-paludéens (traitement trop lourd et il n’y a pas beaucoup de zones impaludées sur notre trajet).
  • Le permis international : indispensable en Colombie, nous nous en sommes rendus compte très tard. J’ai eu le mien mais pas Christophe qui a oublié d’envoyer le verso de sa carte d’identité. Et comme il faut un mois pour l’obtenir, c’est fichu. Je conduirai donc pour l’entrée en Colombie.
  • Les photos : Je veux que le voyage soit l’occasion de faire pleins de photos alors j’ai eu un nouvel appareil et un nouvel objectif. J’ai suivi quelques cours et j’espère que ça me permettra de progresser.
  • La préparation du blog : Pas une mince affaire et c’est Christophe qui fait ça : c’est dans ses cordes ! Je prépare des articles.
  • Voir tous les amis avant de partir !!!

Et il nous reste encore les sujets suivants :

  • Ouvrir un compte sur une banque qui nous permette de faire des retraits à l’étranger sans frais car nos banques ne proposent pas ce service. Avis aux voyageurs : la banque postale va le proposer mais juste un mois trop tard pour nous : dommage, c’est pour la prochaine fois.
  • Assurances pour nous, pour le camion…
  • Trois tonnes de petits trucs

3 commentaires

  1. Bonjour,

    Depuis le forum B. Debucquoi
    J’ étais passé un peu à coté de votre trip familial… Merci d’avoir mis le lien,
    J’ai vécu un peu la même chose sur l’Afrique de l’ouest, il y a une dizaine d’années, en tp3.
    Souvenirs, souvenirs !

    PROFITEZ bien de chaque instant, c’est magique !
    Vos photos sont extras, vous êtes en train de vivre en famille quelque chose de génial où la rencontre devient le pain quotidien et ou la curiosité se transforme en connaissance, Profitez, profitez …

    Bon voyage

  2. C’est super cette idée de blog.
    C’est chouette de partager, je suis sûr qu’il y a plein de gens qui ont envie de faire comme vous mais qui se demandent comment faire.
    Et nous ça permet d’avoir des nouvelles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *